La danse blues

Qu’est-ce que le blues ?

La danse blues est originaire du sud des États-Unis autour du delta du Mississippi. Elle s’est d’abord développée dans la communauté noire américaine composée d’anciens esclaves.

 

Dansée à l’origine sur de la musique blues au début du 20ème siècle, son spectre s’est progressivement élargi. La migration des populations noires vers le nord a beaucoup fait évoluer la danse blues. Elle s’est en effet métissée dans beaucoup de grandes villes notamment dans les cabarets et clubs de jazz.

C’est aujourd’hui une danse riche en différents styles (Juke joint style, slow drag, ball room style) On peut aussi bien la danser sur du delta blues, du Chicago blues, que sur du slow jazz.

Beaucoup de danseurs évoquent son aspect intuitif voir viscéral, mais aussi sa sensualité, et la proximité physique. L’énergie de la danse blues repose sur un encrage dans le sol. C’est un caractère qu’elle tient des danses africaines qui en sont les racines. On notera aussi sa lenteur caractéristique, voire même un léger retard sur la musique.

 

En raison de sa grande liberté d’interprétation, il faut généralement assez peu de temps avant de pouvoir commencer à danser le blues en soirée, et à y prendre du plaisir. Beaucoup de ceux qui s’y sont lancé vous diront qu’ensuite, l’addiction ne fait que grandir.

À la découverte de la danse blues

Découvrez les différences facettes de cette danse à travers nos vidéos thématiques

Un aperçu de danse blues sociale à Paris

Découvrez l’ambiance de notre festival international le Paris Midnight Blues

Compétition de solo blues lors du Paris Midnight Blues 2019

Compétition de blues couple au Paris Midnight Blues 2019